CHAÎNES
PUBLICATIONS
MELS
NOUVELLES
Mobilité
Emploi

Communiqué de presse

LA TROISIÈME RONDE DES AUDITIONS À L’AVEUGLE: LES VOIX DU DESTIN !

Le lundi 27 février 2017
La Voix

LA TROISIÈME RONDE DES AUDITIONS À L’AVEUGLE
LES VOIX DU DESTIN !

 

Montréal, 26 février 2017 –  Qu’ils chantent en public pour la première fois ou qu’ils aient des années d’expérience, qu’ils aient 15 ans ou 60 ans, qu’ils viennent de Moncton, Chicoutimi ou Regina, rien de peut empêcher les artistes passionnés de La Voix de suivre leur rêve. Des crooners aux rockers, du jazz acrobatique aux ballades intimistes, ce nouveau volet des Auditions à l’aveugle a encore prouvé qu’à La Voix, il y a de la place pour tout le monde. Le seul et unique critère, c’est la
voix !

À 18 ans, David Marino dégage déjà l’aisance, le charme et l’assurance d’un jeune Frank Sinatra. Né pour la scène, le sympathique Montréalais a mis le public dans sa poche. Dès les premières notes de Stuck On You d’Elvis Presley, sa voix a ébloui tous les coachs. Il a choisi le premier qui s’est retourné : Pierre Lapointe.  

Avec No Heaven de DJ Champion, Patricia Larcher a asséné toute une décharge électrique à la foule. La chanteuse de Sorel-Tracy possède la puissance et l’aplomb que recherche Éric Lapointe.  Le roi du rock est impatient de la coacher, de la réentendre, mais surtout, d’attaquer un jour la scène avec elle.  

Si le jazz était une discipline olympique, Annie Gaudreau-Roy monterait assurément sur le podium. 

Qualifiée de stradivarius par Éric, sa voix nous enchante autant qu’elle nous impressionne. En reprenant Les trottoirs du boulevard St-Laurent de Diane Tell, la jeune virtuose de 19 ans a aussi épaté Isabelle. Elle fera équipe avec elle.  

Quelle formidable sensation de voir quatre références de la musique se retourner au son de sa voix, surtout quand on n’a que 15 ans ! La Lavalloise Annabel Oreste a mis des étoiles plein les yeux des coachs avec son interprétation enjouée de Valerie du groupe The Zutons. Émue aux larmes, la candidate a arrêté son choix sur Marc Dupré.  

Originaire de Moncton, le guitariste acadien Frank Williams a crié Aline et Isabelle l’a entendu ! Sa voix rauque, remplie d’authenticité, a donné une toute nouvelle couleur à ce succès des années 60, popularisé par Christophe. L’infirmier de 32 ans s’ajoute aux heureux candidats tatoués sur le cœur de la coach Boulay !     

En livrant tout en douceur Don’t You Worry Child de Swedish House Mafia, le mannequin professionnel Jay Lavigne a prouvé qu’il pouvait charmer tout autant avec sa beauté intérieure. Isabelle a même avoué que peu de voix l’avaient autant touchée dans sa vie. Assis au piano, le diplômé du prestigieux Lee Strasberg Theatre and Film Institute de New York en était pourtant à ses premiers pas sur scène. Il rayonnera dans l’équipe de Pierre Lapointe.

Animatrice d’une émission quotidienne au micro d’Énergie Saguenay – Lac-Saint-Jean, Emy Harvey-Fournier rêve un jour de faire tourner ses propres chansons. Après avoir entendu sa tendre version de Ce qu’il reste de nous de Luce Dufault, son nouveau coach Marc Dupré a souligné la solidité, la justesse et la beauté de sa voix. Âgée de 21 ans, la chanteuse de Chicoutimi est comblée !

Armé de son inséparable guitare, le sympathique Anthony Gaudet, 18 ans, a transmis son feu sacré en chantant Lie To Me de Jonny Lang. Quatre coachs en liesse ont applaudi son talent ! Bien avant de monter sur scène, le jeune passionné de Saint-Donat-de-Montcalm avait déjà fait son choix : son idole Éric Lapointe, qui l’inspire depuis si longtemps.  

L’étudiante en psychologie Gabrielle Osaigbovo, 19 ans, de Laval, a opté pour Next To Me d’Emeli Sandé. Deux des quatre coachs se sont retournés, touchés par la couleur rafraîchissante de sa voix. Marc Dupré a toutefois dû s’incliner derrière son rival Pierre Lapointe, enchanté de repêcher une candidate au potentiel aussi grand.

Pour clore cette soirée éclatante, un artiste souhaitant reconquérir le cœur du public québécois. Michaël a joué le tout pour le tout en livrant une vibrante interprétation de How Great Thou Art, une pièce du répertoire religieux. Bénie des dieux, sa puissante prestation aurait pu déplacer des montagnes ! C’est aux côtés de Marc Dupré que l’artiste de 36 ans revient dans la lumière.

Quatre autres voix ont brillé dimanche soir, sans toutefois passer à l’étape suivante.

Le psychologue chantant Steve Balkou, 60 ans, de North Hatley, a énergisé la foule avec Keep Playin’ That Rock ‘n’ Roll du groupe Edgar Winter’s White Trash. Originaire de Regina en Saskatchewan, la Montréalaise d’adoption Aly Marguerite, âgée 30 ans, a fait revivre au banjo le classique Ça va venir découragez-vous pas de La Bolduc. Choriste pour Jonas, avec qui elle partage sa vie, Carmen D’Astous, 30 ans, de Mont-Saint-Hilaire, a pris l’avant-scène pour interpréter Hold Back The River de James Bay. Enfin, l’ancien compagnon de classe de Travis Cormier, l’Acadien Félix Belliveau, 21 ans, de Dieppe, a sorti sa guitare pour nous offrir Cap enragé de Zachary Richard.

Après trois semaines d’Auditions à l’aveugle, l’équipe de Pierre regroupe désormais huit artistes. Celles d’Éric, Isabelle et Marc en comptent chacune sept. Apprenez à mieux les connaître en suivant l’animatrice Valérie Chevalier dans les coulisses de La Voix, lundi et jeudi à 19 h 30. Les prestations, les portraits des candidats et l’épisode complet de ce soir vous attendent dès maintenant sur le site TVA.ca et sur l’application TVA.  

Revenir à la liste des communiqués