CHAÎNES
PUBLICATIONS
MELS
NOUVELLES
Mobilité
Emploi

Communiqué de presse

DES DUELS DE HAUT VOL!

Le dimanche 26 mars 2017
Réseau TVA

DES DUELS DE HAUT VOL!

Un autre spectacle éclatant attendait le public de La Voix dimanche soir alors qu’avait lieu la deuxième ronde des Duels. Les artistes sur scène ont tellement impressionné les coachs qu’ils ont donné lieu à un véritable festival de vols. Résumé d’une soirée remplie de surprises.    

L’équipe de Marc Dupré a lancé la compétition avec une première dans l’histoire des Duels : un mariage entre deux chansons. Au son d’Already Gone de Kelly Clarkson et d’Halo de Beyoncé, Margau, 16 ans, de Saint-Jérôme, et Joëlle Miller, 34 ans, de Gatineau, ont uni leurs voix. La rencontre de la jeunesse et de l’expérience a créé un moment unique! Fier de ses deux chanteuses, Marc a arrêté son choix sur Margau, impressionné par l’assurance qu’elle dégage à un si jeune âge.

Pendant ce temps, Pierre Lapointe s’étirait le cou vers ses mentors Les sœurs Boulay pour savoir si, tout comme lui, elles effectueraient un premier vol. Pouces en l’air, elles lui ont donné leur bénédiction. Radieuse, Joëlle poursuit donc son parcours avec Pierre, qu’elle a déjà croisé lors de son secondaire en Outaouais.

Après ce vol, Pierre Lapointe a enchaîné avec son premier duel opposant deux hommes de cœur : Jay Lavigne, 25 ans, de Lorraine, et le Gaspésien de 24 ans Sam Tucker, natif de l’Angleterre. Sur l’air de Sèche tes pleurs de Daniel Bélanger, le pianiste et le guitariste ont mis de côté leurs instruments pour donner toute la place à leur voix. Pierre Lapointe a penché pour Sam, dont le timbre rauque dégage beaucoup de personnalité.

Marc Dupré n’a pas perdu de temps. Il a aussitôt repêché Jay, un mannequin de profession qui chantait sur scène pour la deuxième fois de sa vie.

Anthony Monderie Larouche, 27 ans, de Rouyn-Noranda, et Ludovick Bourgeois, 24 ans, de Lorraine, ont mis le rock à l’honneur en reprenant It’s My Life de Bon Jovi. Aussi forts que différents, les deux chanteurs ont tout donné! Leur coach Éric Lapointe a choisi de continuer l’aventure avec Ludovick, un artiste doté de beaucoup de charisme et d’aplomb.

Quand Annie Gaudreau-Roy, 19 ans, de Sainte-Anne-des-Plaines, et Émilie Allard, 26 ans, de Montréal, chantent ensemble, on croirait voir deux sœurs! La chimie s’est vite installée entre les deux candidates, dans une reprise de Fais-moi un show de boucane des sœurs Boulay. Épatés devant une telle complicité, les coachs n’ont pas pu les départager. Après consultation avec son mentor Paul Daraîche, Isabelle a tranché : Annie demeure dans son équipe.  

Pour son deuxième duel, Marc Dupré a réuni Amos J., de Lac-Brome, et Maxime Desrosiers, de Chicoutimi. Les chanteurs dans la mi-trentaine ont livré une solide interprétation de R’viens pas trop tard du groupe Zébulon. Impressionné par ses deux poulains, Marc s’est tourné vers son mentor Corneille. Pour la sonorité unique de sa voix et son originalité, Maxime a eu la faveur du coach. 

Ce choix a permis à Isabelle Boulay de chasser un regret qui la hantait depuis les Auditions à l’aveugle : ne pas s’être retournée pour la voix d’Amos. Elle a pu se reprendre en volant le candidat, qu’elle trouve profondément attachant. Elle effectuait ainsi son deuxième et dernier vol des Duels. Personne de l’équipe Marc ne quitte l’aventure ce soir!    

Le second duel de Pierre Lapointe a marié les voix complices d’Hanorah, 22 ans, de Montréal, et de Rebecca Noelle, 32 ans, d’Ottawa. Le tandem a revisité avec émotion le succès I Try de Macy Gray.    

Époustouflé, Pierre a eu l’impression que ses deux chanteuses avaient 60 ans de métier. Pour la flamme très particulière en elle, Hanorah aura le bonheur de rester à ses côtés.

Pour Rebecca, l’heure des au revoir attendra puisque Marc Dupré la prend sous son aile! Il été happé par la puissance, la technique, la justesse et le soul de sa voix. Émue aux larmes, la mentor Stéphanie Boulay peut se réjouir : comme la semaine dernière, tous les candidats de l’équipe de Pierre Lapointe demeurent dans la compétition!

C’est avec les mots de Jacques Brel que Cindy Daniel, de Mirabel, et Sebastian Roel, de Laval, ont livré bataille pour le camp d’Éric Lapointe. Leur version de Quand on n’a que l’amour a renversé le public et les coachs, en particulier Éric, qui avait la lourde tâche de déterminer un gagnant. Dès qu’il a prononcé le nom de Cindy, Sebastian a aussitôt été volé par Pierre. Avec une joie immense, le candidat de 22 ans passe donc d’un Lapointe à l’autre. Quant à Cindy, elle n’oubliera jamais ce témoignage de confiance.

Pour l’ultime affrontement de la soirée, Isabelle Boulay a jumelé la Montréalaise Rose Langis au chanteur métal Louis-Paul Gauvreau, de Saint-Basile-le-Grand. Avec Born to Be Wild de Steppenwolf, ils nous ont servi un duel de l’enfer! Face à deux puissants cris du cœur, la coach n’a pas eu le choix de se tourner vers son mentor Paul Daraîche. Fascinée par le phénomène, Isabelle nous fera réentendre Louis-Paul.

Au terme de cette deuxième ronde de Duels, seul Éric Lapointe peut encore voler un candidat. Les autres coachs ont désormais effectué tous leurs vols. Un dernier round épatant se prépare, à voir dimanche prochain! D’ici là, pour plus d’émotions et de réactions, retrouvez Valérie Chevalier dans les coulisses de La Voix, lundi et jeudi à 19 h 30!

Des prestations, des entrevues inédites et l’épisode complet de ce soir vous attendent dès maintenant sur le site TVA.ca et sur l’application TVA.                                                                                            

Revenir à la liste des communiqués